Antonin Artaud
Lycée polyvalent
MARSEILLE / Tél. 04 91 12 22 50
 

Vie & oeuvres d’Antonin Artaud

2007

Sa vie et son oeuvre

Antonin Artaud est né à Marseille en 1896 d’un père armateur et d’une mère grecque. Il entreprend des études au collège du Sacré-Coeur. Dès sa seizième année, il manifeste des troubles nerveux et effectue des séjours en maison de santé à Marseille, puis en Suisse.

Après s’être consacré un certain temps au dessin, il se rend à Paris en 1920 et ambitionne une carrière littéraire. Il fréquente le groupe d’André Breton, collabore à différentes revues, puis se dirige vers le théâtre. Il travaille successivement avec Lugné-Poe, Dullin (au théâtre de l’atelier), Pittoëff, Jouvet et aborde également le cinéma (dans Napoléon et Lucrèce Borgia d’Abel Gance, et la Passion de Jeanne d’Arc de Dreyer).

Ses premiers poèmes paraissent en 1923 : Tric-trac du ciel, suivi de l’Ombilic des Limbes et le Le Pèse-Nerfs (1925). En 1927, Antonin Artaud fonde le théâtre Alfred Jarry où il a pu mettre en oeuvre son esthétique du « théâtre de la cruauté » (le Théâtre et son double, 1938). En 1937, il se rend au Mexique, chez les indiens Tarahumaras, puis en Irlande en 1937, voyage au retour duquel il est interné à l’asile du Havre. Commence alors une série de séjours douloureux dans différents asiles jusqu’à Rodez en 1946, d’où il est enfin libéré.

Pendant cette période sombre, il écrit une abondante correspondance (Correspondance avec Jacques Rivière 1927, Lettres de Rodez 1946) et en 1947, Van Gogh, le suicidé de la société.

Il meurt d’un cancer à Ivry-sur-Seine en 1948.

Antonin Artaud - Autoportrait

- Site Officiel
- Catalogue des oeuvres complètes


Voir en ligne : http://www.dailymotion.com/video/xp...

 
Lycée polyvalent Antonin Artaud – 25 Chemin Notre-Dame de Consolation - 13013 MARSEILLE / Tél. 04 91 12 22 50 – Responsable de publication : Jean-Marc GINER
Dernière mise à jour : mercredi 15 juillet 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille