Antonin Artaud
Lycée polyvalent
MARSEILLE / Tél. 04 91 12 22 50
 

Fragile méditerranée

mercredi 18 février 2009

FRAGILE MEDITERRANEE :
 « Le Temps des réserves »
 
 Pour montrer l’état actuel de la Méditerranée, une mission a eu lieu en Juin 2007 à bord du Garlaban navire affrété par l’Institut Océanographique Paul Ricard, avec comme objectif, faire le point sur l’état des côtes méditerranéennes françaises 26 ans après avoir réalisé un film avec Christian Pétron : « Pollutions et nuisances sur le littoral méditerranéen » qui avait défrayé la chronique, et qui fut à l’origine du Plan d’Assainissement du Littoral en Provence-Alpes-Côte d’Azur au début des années 80.
Pour réaliser ce projet, nous avons embarqué ou rencontré tout au long de notre périple de 50 jours, parmi les meilleurs scientifiques dans les domaines de la Biologie marine et de l’Océanologie, travaillant sur les phénomènes actuels qui affectent la Méditerranée, tel le changement climatique.
Ces chercheurs opèrent dans les meilleurs laboratoires de notre façade maritime, c’est le cas du Centre d’océanologie de Marseille, du Laboratoire d’Environnement littoral de l’Université de Nice, de la Station Marine de Villefranche sur Mer, du Musée Océanographique de Monaco, et en Corse la Station de recherches Océanographiques belge de Calvi. Partout nous avons reçu un accueil chaleureux et coopératif. Il en fut ainsi également dans les deux sanctuaires de la Nature : le Parc national de Port-cros et la Réserve Naturelle de Scandola en Corse.
 De la sorte, nous avons pu plonger sur divers sites, urbanisés ou protégés, pour montrer l’état des principaux écosystèmes de la Méditerranée : la prairie de Posidonie, et les grands tombants rocheux recouverts d’une flore et d’une faune d’une grande richesse, qui constituent les fonds coralligènes. Des images exceptionnelles ont pu être ainsi tournées par Christian Pétron pour les aspects sous-marins, et par Patrice Aubertel pour le milieu aérien et terrestre. Certaines vont vous être présentées sous le titre : « Le temps des réserves ».
Elles montrent la beauté de nos fonds sans masquer pour autant les problèmes qui concernent notre littoral : l’impact des aménagements et des rejets, mais aussi que lorsque des efforts sont faits en matière de traitement des eaux usées et de protection, la vie reprend toujours le dessus. Il ne faut pourtant pas négliger l’impact du changement climatique et du réchauffement des eaux sur la biodiversité marine.
 Pr. Nardo VICENTE
  Responsable Scientifique

 
Lycée polyvalent Antonin Artaud – 25 Chemin Notre-Dame de Consolation - 13013 MARSEILLE / Tél. 04 91 12 22 50 – Responsable de publication : Jean-Marc GINER
Dernière mise à jour : mercredi 15 juillet 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille