Antonin Artaud
Lycée général & technologique
MARSEILLE / Tél. 04 91 12 22 50
 

BTS Électrotechnique

jeudi 23 avril 2020

CE BTS EST EN FORMATION INITIALE SOUS STATUT SCOLAIRE.
SI VOUS SOUHAITEZ AVOIR DES INFORMATIONS SUR LE BTS PAR APPRENTISSAGE DU LYCÉE ARTAUD SUIVEZ CE LIEN


Présentation générale

Les emplois

Conditions d’accès à la formation

Horaire hebdomadaire d’enseignement

Coefficients de l’examen

Durée des épreuves

Stage ouvrier

Stage de technicien

Projet technique

Organisation de chantier

Poursuite d’études

Site du Génie Électrique de l’Académie d’Aix-Marseille

Association des anciens élèves de BTS du lycée Artaud


Présentation générale

Le titulaire du BTS « Électrotechnique » est un spécialiste des installations électriques « intelligentes », qui intègrent les technologies numériques, communicantes et les objets connectés au service des enjeux énergétiques. Il conçoit, optimise et maintient ces installations électriques depuis le point de production de l’énergie jusqu’aux utilisations, en intégrant des solutions techniques variées et innovantes. Il intervient dans les secteurs d’activités de la production, des réseaux de transport et de distribution de l’énergie électrique, des réseaux de communication, des infrastructures et des bâtiments « intelligents », de l’industrie et des équipements électriques des véhicules.
A moyen terme, au regard de son expérience et de la taille de la structure qui l’emploie, le titulaire du BTS « Électrotechnique » peut prendre davantage de responsabilités et accéder à des fonctions d’encadrement.


Les emplois

Les emplois les plus courants attribués au titulaire du BTS « Électrotechnique » sont :
dès le début de carrière
- technicien(ne) chargé d’étude ;
- technicien(ne) bureau d’études ;
- technicien(ne) de chantier ;
- technicien(ne) de maintenance électrotechnique ;
- technicien(ne) méthodes / industrialisation ;
- technicien(ne) d’essais / de mise en service ;
- technicien(ne) intégrateur ;
- technicien(ne) SAV (service après-vente) ;
- technicien(ne) monteur-dépanneur ;
- technicien(ne) sûreté ;
- technicien(ne) postes sources ;
- technicien(ne) de diagnostic énergétique ;
- technicien(ne) d’interventions ;
- technico-commercial(e) ;
- technicien(ne) d’agence ;
- électrotechnicien(ne) ;
- dessinateur-projeteur(e) en électricité ;
- conseiller(e) point de vente ;
- chargé(e) d’affaires en électrotechnique ;
- chargé(e) de formation ou d’information client/utilisateur ;
- chargé(e) de diagnostic énergétique ;
- chargé(e) de projet/chantier ;
- chargé(e) de conception ;
- automaticien(ne) ;
- assistant(e) chef de chantier ;
- agent technique d’atelier.


Avec expérience ( 5 ans)

Les activités d’animation ou de coordination d’équipes, dans le cadre d’études ou de projet/chantiers ainsi que l’expertise technique acquise, amènent naturellement la personne titulaire du BTS « Électrotechnique » à assurer après quelques années des fonctions d’encadrement. Ainsi, elle évoluera normalement vers des fonctions d’expertise ou de management :
- responsable maintenance ;
- responsable travaux en électricité ;
- expert(e) électrotechnique ;
- chef(fe) de groupe projeteur, animateur secteur ;
- chef(fe) d’équipe - responsable de chantier électricité ;
- chef(fe) de produit ;
- chargé(e) de travaux ;
- chargé(e) d’essais et de mise en service ;
- chargé(e) d’affaires.


Conditions d’accès à la formation

Il faut :
- niveau baccalauréat STI2D, baccalauréat général à profil scientifique ou baccalauréat professionnel du secteur de l’électricité, de l’énergie ou du numérique.
- avoir un esprit minutieux et méthodique
- être passionné par la conception et la réalisation d’objets complexes en lien avec électricité et ou les énergies renouvelables. Apprécier la programmation en lien avec la Domotique.


Horaire hebdomadaire d’enseignement

Discipline Première année Deuxième année
Enseignement général ----- -----
- Culture générale et expression 2 + (1) 2 + (1)
- Mathématiques 2.5 + (1) 2.5 + (1)
- Anglais (2) (2)
Enseignement professionnel ----- -----
- Physiques Chimie 4 + 0 + 4 4 + 0 + 4
- Sciences et techniques industrielles : STI* 2 + 0 + 8 2 + 0 + 8
- STI en co-enseignement avec Anglais** 1 1
- STI en co-enseignement avec mathématiques*** 6 + (3) 6 + (3)
- Analyse, diagnostic, maintenance**** 3 3
Accompagnement personnalisé 1 1
TOTAL 32h 32h

Les heures entre parenthèses indiquent qu’il s’agit de TD ou de TP (demi-classe ou groupe)
* Ces enseignements sont effectués en salle de projet, en laboratoire, en atelier ou sur site extérieur.
** Pris en charge par un enseignant de STI et un enseignant d’anglais (deux enseignants dans une division quel que soit son effectif).
*** Pris en charge par un enseignant de STI et un enseignant de mathématiques (deux enseignants dans une division quel que soit son effectif). Une demie heure de co-enseignement est centrée sur des mises en situation et sur les objets d’étude du BTS.
**** Cet enseignement est défini sous la responsabilité partagée des deux enseignants : STI et physique-chimie. Il est pris en charge simultanément par un enseignant de STI et un enseignant de physique-chimie.


Coefficients de l’examen

Épreuve Coefficient
Culture générale et expression 2
Mathématiques 2
Anglais 3
Conception - étude préliminaire 5
Analyse, diagnostic, maintenance 3
Conduite de projet/chantier 3
Conception - étude détaillée du projet 3
Réalisation, mise en service d’un projet 3
Langue vivante facultative* -
TOTAL 22 (ou 23*)

*La langue vivante choisie au titre de l’épreuve facultative est obligatoirement différente de l’anglais. Seuls, les points au-dessus de la moyenne, sont pris en compte.


Durée des épreuves

Nature Forme Durée
Culture générale et expression Ponctuelle écrite 4h
Mathématiques CCF*
Anglais CCF*
Conception - étude préliminaire Ponctuelle écrite 4h
Analyse, diagnostic, maintenance CCF*
Conduite de projet/chantier CCF*
Conception - étude détaillée du projet Ponctuelle pratique 60h + 40mn
Réalisation, mise en service d’un projet Ponctuelle pratique 60h + 40mn
Langue vivante facultative** Ponctuelle orale 20 min de préparation + 20 min

*CCF : Contrôle en Cours de Formation
**La langue vivante choisie au titre de l’épreuve facultative est obligatoirement différente de l’anglais.Seuls, les points au-dessus de la moyenne, sont pris en compte.


Stage en milieu professionnel

Le stage est de 8 semaines en une seule période. Il est obligatoire et nécessaire à l’obtention du diplôme.

Le stage en milieu professionnel permet au futur technicien supérieur de prendre la mesure des réalités techniques, économiques et sociales de l’entreprise, de mettre en oeuvre, d’approfondir, de construire et de développer des compétences dans un contexte professionnel réel.

Dans ce cadre, il est conduit à appréhender le fonctionnement de l’entreprise à travers son organisation, ses différents services internes, son organisation du travail, ses ressources humaines, ses clients, ses marchés...
C’est aussi pour lui l’occasion d’observer la vie sociale de l’entreprise (relations humaines, horaires, règles de sécurité, etc.).

Au cours de ce stage l’étudiant doit exercer plusieurs activités définies dans le référentiel des activités professionnelles du BTS Électrotechnique parmi la conception-études, l’analyse-diagnostic, la maintenance, la conduite de projet/chantier, la réalisation, la mise en service et la communication.

Pour l’évaluation du stage, le choix de l’unité certificative (U51 ou U52 ou U61 ou U62) est arrêté par l’équipe pédagogique en charge des enseignements professionnels et le tuteur (ou le maître d’apprentissage) lors de la préparation du stage (ou de l’alternance) en fonction des activités confiées au stagiaire (ou apprenti).
Ce choix est noté dans l’annexe pédagogique de la convention (ou dans le tableau de stratégie de l’apprenti).

L’équipe pédagogique et le tuteur (ou le maître d’apprentissage) évaluent le stage lors d’un entretien dans l’entreprise en fin de stage (en fin de période de formation pour les apprentis). Cet entretien (20 min maximum d’exposé et 20 min d’échange) prend appui sur un rapport d’environ vingt pages (hors annexes), présentant l’entreprise, son organisation et le travail réalisé. Cette observation permet d’évaluer l’activité conduite par l’étudiant (l’apprenti). Cette évaluation est consignée dans la grille nationale, fournie par l’inspection générale, de l’unité retenue (U51 ou U52 ou U61 ou U62). Cette évaluation contribue à hauteur de 1/3 à la détermination de la note finale de l’unité arrêtée par la commission d’examen ou la commission d’évaluation.
En fin de stage (ou en fin de formation pour les apprentis), l’étudiant (l’apprenti) transmet le rapport, visé par l’entreprise, en version numérique uniquement, selon la procédure mise en place par chaque académie et à une date fixée dans la circulaire d’organisation de l’examen.

Le stage participe également à la 2ème situation d’évaluation de l’épreuve E2 d’anglais. Le stagiaire (ou apprenti) propose 3 documents en langue anglaise d’une page chacun, qui illustrent le thème du stage et annexés au rapport. Un document technique et deux extraits de la presse écrite ou de sites d’information scientifique ou généraliste. Le premier est en lien direct avec le contenu technique ou scientifique du stage, les deux autres fournissent une perspective complémentaire sur le sujet. Il peut s’agir d’articles de vulgarisation technologique ou scientifique, de commentaires ou témoignages sur le champ d’activité, ou de tout autre texte qui induisent une réflexion sur le domaine professionnel concerné, à partir d’une source ou d’un contexte anglophone. Les documents iconographiques ne représenteront au plus qu’un tiers de la page.
A l’issue de ce stage, les étudiants rédigent un rapport qui fera l’objet d’une soutenance orale lors des épreuves d’Anglais et de Culture générale et expression.


Stage de technicien

Ce stage en entreprise est situé en milieu de deuxième année de formation et dure quatre semaines. Il permet la participation de l’étudiant à des activités telles que :

- l’étude technique et économique d’une affaire ou d’un projet
- la réalisation, l’exécution ou l’industrialisation d’un ouvrage, d’un équipement, d’un produit ou d’un moyen de production
- la planification, le suivi technique et la maîtrise des coûts d’une affaire ou d’un projet
- les essais, la mise en service ou le contrôle d’un ouvrage, d’un équipement, d’un produit ou d’un moyen de production
- la maintenance ou le service après vente d’un ouvrage, d’un équipement, d’un produit ou d’un moyen de production
- les relations clients - fournisseurs internes et externes

L’épreuve de l’examen permet de vérifier l’aptitude du candidat à :

- communiquer de façon adaptée à la situation
- rédiger un document de synthèse


Projet technique

Le projet est réalisé pendant le deuxième semestre de seconde année (débutant au retour du stage de « technicien » et d’une durée maximale de 12 semaines soit 192 heures).

Il a pour support un thème industriel, ce qui n’implique pas un déroulement obligatoire dans une entreprise. Il doit malgré tout respecter les mêmes procédures et avoir des contraintes semblables à un projet réalisé en entreprise.

L’objectif du projet est de former des étudiants et de valider des compétences. Bien que la thématique et les enjeux du projet soient puisés en milieu professionnel, les objectifs de formations doivent rester prioritaires sur la finalisation de la réalisation.

Afin de mener à bien ce projet, celui-ci sera conduit conjointement par un professeur de génie électrique, un professeur de génie mécanique et un professeur de physique appliquée. Les heures d’électrotechnique, d’essais de système, de mécanique et de représentation graphique appliquées à l’électrotechnique, de la période du deuxième semestre de seconde année dévolue au projet, seront mises à profit pour réaliser le suivi des différents projets.


Organisation de chantier

Cette épreuve permet de vérifier l’aptitude du candidat à :
- gérer la préparation d’un chantier
- concevoir une procédure d’intervention
- diriger une activité de chantier
- ordonnancer des opérations de maintenance
- intervenir sur une installation


Poursuite d’études

Après le BTS électrotechnique, les diplômés peuvent :
- faire une licence ingénierie électrique ou une licence professionnelle
- se préparer aux concours d’entrée dans les écoles d’ingénieurs (ATS)


Site du Génie Électrique de l’Académie d’Aix-Marseille


Association des anciens élèves de la section de TS électrotechnique du lycée Artaud


 
Lycée général & technologique Antonin Artaud – 25 Chemin Notre-Dame de Consolation - 13013 MARSEILLE / Tél. 04 91 12 22 50 – Responsable de publication : Jean-Marc GINER
Dernière mise à jour : dimanche 31 mai 2020 – Tous droits réservés © 2008-2020, Académie d'Aix-Marseille